Détermination, engagement et une bonne dose d’idéalisme sont ce lecteur Christoph Inauen à mener une révolution de chocolat dans les jungles du Pérou.

Il est moins de la moitié d’un an que l’homme suisse et son partenaire français ont lancé Choba Choba, et un jour au début de Mars, il est de retour au Pérou pour présenter les producteurs avec le premier lot de barres de chocolat délicieusement emballés fabriqués à partir de leur cacao.

Ce paramètre de jungle est devenue la deuxième maison de Inauen, et les producteurs ici ses partenaires dans l’initiative – ainsi que sa deuxième famille.

“Ils sont comme des mères à moi», dit Inauen tout en étreignant Charito Paima Mendoza dans sa cuisine ouverte-salle à manger-rassemblement communautaire espace dans la communauté de la jungle de Santa Rosa. Sur chaque visite Charito, et son homologue de Pucallpillo, Rosario Caballero Mendoza voisin, donner des assurances d’amour que Inauen et son partenaire Eric Garnier sont bien soignés pour la Fédération des entreprises suisses.

Inauen est ici pour poursuivre son objectif de transformer l’industrie mondiale du chocolat.

«La mondialisation est allée trop loin. Les agriculteurs ont rien à dire et des étiquettes (telles que les certifications) sont devenues un outil pour légitimer le système “, dit-il avec un zèle missionnaire.