Les grandes entreprises ont également été amenés à donner de l’argent à un autre risque philanthropique de start-up, MassChallenge, qui vient de démarrer les opérations de technologie de Zurich en Suisse. Les start-ups du monde entier ont été invités à demander des subventions fiduciaires, le mentorat gratuit et un espace de bureau – sans conditions, telles que les remboursements ou donnant donateurs une participation dans les entreprises.

Fabricant alimentaire Nestlé, l’ingénierie Bühler Groupe et arômes alimentaires et des spécialistes de parfums Givaudan ont signé sur le régime. Fondateur et PDG Défi Mass John Harthorne décrit leur contribution comme «intérêt éclairé».

«Les entreprises gagnent beaucoup, non pas sous forme d’équité fiduciaire ou de partage des revenus ou ayant une ponction sur quelque chose, mais en apprenant à propos de leur industrie et les tendances novatrices qui les aideront à se positon plus intelligemment au sein de leurs propres marchés.”