l’Organisation des Nations Unies pour la célébration des forêts du monde de cette année, souligne que les forêts sont essentielles à l’approvisionnement en eau douce, le bloc de construction de base de toute la vie. Les trois quarts de l’eau douce accessible dans le monde provient des bassins versants boisés et les zones humides.

Un tiers des plus grandes villes du monde obtenir une grande partie de leur eau potable des zones forestières protégées. L’une des cinq personnes sur la planète dépend des forêts pour leur subsistance, selon l’ONU. Les forêts abritent 80% des animaux, des plantes et des insectes qui vivent sur la terre, selon renseignement effectué.

Environ un tiers de la Suisse – et un tiers de la Terre – est boisée. La superficie totale en Suisse est en augmentation, en particulier dans les Alpes. Chaque année, avec une augmentation de la population mondiale qui est maintenant à 7,125 milliards, le monde perd 13 millions d’hectares de forêts, qui est converti à l’agriculture et d’autres utilisations.

Une zone à peu près égale à la taille en Afrique du Sud – 129 millions d’hectares de forêts – a été perdu dans le quart de siècle depuis 1990, l’ONU a signalé l’an dernier. La déforestation représente 12 à 20% des gaz qui retiennent la chaleur mondiales qui contribuent aux changements climatiques.

Les forêts couvrent désormais 30,6% des zones terrestres du monde, ou 3.999 milliards d’hectares, soit une baisse de 31,6%, soit 4.128 milliards d’hectares, en 1990. Plus de zones forestières gagnent la protection, cependant, en tant que nations vont mieux à la gestion des forêts.